Faire un journal de confinement

Contraints de rester chez nous pour le bien de tous, les journées se suivent et se ressemblent parfois un peu trop. En effet, nous vivons ces jours-ci une situation inédite, qui restera gravée dans nos mémoires à tous : nous sommes confinés à cause du Covid-19. Et si, afin de justement en garder des souvenirs précis, tout en occupant une partie de ce temps dont on dispose, nous nous lancions dans la création d’un « journal de confinement » ?

Que cela soit seul ou en famille, nous pouvons en effet y trouver plusieurs intérêts. Et les façons de tenir notre journal de confinement peuvent faire preuve d’originalité ! Il s’agit notamment d’une excellente activité à partager avec les enfants de tout âge, via divers supports. Voici quelques raisons de se lancer, ainsi que quelques pistes et idées créatives.

Photo by Essentialiving on Unsplash
Photo by Essentialiving on Unsplash

Pourquoi un journal  de confinement ?

Il existe ainsi plusieurs raisons de se lancer, tout comme, il existe plusieurs façons de faire ! L’idée principale étant de profiter de chaque journée, pour créer quelque chose !

Écouter son ressenti

Tout d’abord, un journal de confinement permet de relater son quotidien, d’exprimer ses émotions, craintes, doutes, attentes… Et ainsi, nous permet de tenir le coup et d’extérioriser ce que l’on a sur le cœur.

Garder une trace

On peut aussi y relater ses activités, ce qui permet de créer une mémoire pour la suite et les générations futures. C’est une période spéciale dans nos vies et dans celles de nos enfants, cela pourra également leur permettre de se souvenir de ce à quoi vous passiez votre temps pendant ce confinement. Alors si vous faites du DIY ou des recettes de cuisine, c’est le moment de les immortaliser !

Moins procrastiner

Une autre raison valable de le faire pendant ce temps est tout simplement que cela occupe ! Cela fixe un but, un rythme, ajoute une tâche à notre quotidien bouleversé, comme une ritualisation. Ainsi cela évite de perdre la notion du temps, qui est habituellement donnée par notre travail, l’école des enfants. Sans routine, il est facile de perdre le fil des heures et des jours. A l’inverse, en se fixant un moment donné, chaque jour, pour s’atteler à son journal, cela permet d’avoir un instant fixé, autant pour soi, que pour les autres avec qui nous aurions décidé de le faire !

Développer ses compétences

Lors de la confection de ce journal de confinement, c’est peut être l’occasion d’améliorer des compétences ! Avide d’écriture ? Amateur en vidéo ? Artiste débutant ? Le journal peut prendre des formes différentes et nous permettre ainsi, en pratiquant un peu chaque jour, de s’améliorer dans ces disciplines !

Être créatif

Tenir un journal nous force un peu à l’observation : chaque jour, il s’agit de trouver un thème, un sujet sur lequel créer notre œuvre du jour…

Photo by Joanna Kosinska on Unsplash
Photo by Joanna Kosinska on Unsplash

Différentes méthodes pour faire un journal de confinement

A l’écrit

Poser les mots à l’écrit, c’est la façon la plus « classique » de procéder.

Pour aller au plus simple, il suffira de trouver chez vous un carnet que vous dédierez à la rédaction quotidienne de vos journées et ressentis. Vous pouvez y créer des catégories : humeur du jour, recette testées, idées, projets pour le futur, défis… Un peu dans l’esprit du Bullet Journal !

Vous pouvez aussi vous lancer dans le scrapbooking et repérer plein d’idées sur Pinterest ou encore imaginer un journal « en ligne », via un blog, que vous pourriez partager avec vos proches ou à plus grande échelle.

Quant au contenu, si vous êtes à court d’idées, plusieurs artistes ou sites proposent des challenges, thèmes, par exemple sur le site des Tisseurs de mots qui propose la création de textes au quotidien, basés sur un livre de votre choix. Florence Servan Schreiber, journaliste et auteur-conférencière, propose via sa page Facebook des petits défis quotidiens avec une question à traiter.

Cela permet ainsi d’aiguiser votre plume, de redécouvrir des talents et des œuvres…

En photo, vidéo ou dessin

Pour certains, l’écriture n’est pas ce qu’il y a de plus inné. Par contre, l’expression d’un ressenti via une photo, une vidéo, ou un dessin est également possible ! Les possibilités sont infinies et vous avez sûrement pu le constater sur les réseaux sociaux, il est possible d’être très inventif ! Vous pouvez également participer chaque jour à des défis, comme proposé par Sébastien Mory, photographe Suisse sur sa page.

Le faire à plusieurs

Autre possibilité : vous pouvez vous atteler à la création de ce journal de confinement en couple, en famille, ou virtuellement, entre amis ! En couple par exemple, cela donne l’occasion de communiquer via un autre biais que la parole. Et avec les amis, vous pourrez ainsi garder le contact tout en vous amusant à la confection de souvenirs communs, que vous pourrez prendre plaisir à regarder plus tard à nouveau, tel un album photo !

Ceci pourrait également, comme nous allons le voir tout de suite, constituer une excellente activité en famille !

Photo by Calista Tee on Unsplash
Photo by Calista Tee on Unsplash

Faire son journal de confinement avec les enfants

Malgré l’école à la maison et la continuité pédagogique, les journées peuvent être longues. Ainsi, cela peut être une bonne idée de proposer à vos enfants de tenir un journal de bord du confinement, pour par exemple, écrire son moment préféré de la journée. Ou pourquoi pas récapituler ce que l’on a fait, créer avec des matériaux divers un support qui pourra servir de souvenir de cette période spéciale. Cela permettra aussi de discuter de la situation et d’exprimer ce qu’ils ressentent. En effet nos enfants entendent et comprennent ce qu’il se passe, ils peuvent ressentir nos peurs, attentes, questions. Ils n’osent peut-être pas forcément poser les leurs, alors en voici l’occasion !

Avec vos plus jeunes, vous pouvez le faire sous forme de dessins, collages. En effet, cela développe la recherche et la créativité. Vous pouvez même fabriquer vous-mêmes le carnet, avec du papier cartonné et des feuilles, ou encore des tissus. Vous pouvez également télécharger et imprimer des couvertures, à choisir avec vos enfants, comme celles proposées ici.

Une autre idée est de tenir ce journal sous forme d’un… vrai journal ! Avec des rubriques, faits divers, humeurs, météo du jour, devinettes… comme proposé sur le site d’Astrapi.

Pour des adolescents qui seraient parfois plus enclins à s’exprimer via des supports numériques, il existe plusieurs plateformes favorisant les échanges avec d’autres ados, comme le propose par exemple Okapi dans sa rubrique Ma vie d’ado. Ainsi, ils peuvent partager leur vécu du quotidien tout en découvrant celui d’autres jeunes, à travers des blogs, forums, divers réseaux sociaux…

Bien entendu, c’est à vous et vos enfants de décider de la fréquence à laquelle vous souhaitez alimenter ce journal de bord.  Il peut être agrémenté de dessins, de blagues, anecdotes rigolotes, paroles ou actions mémorables… L’essentiel, c’est d’y trouver du plaisir et de permettre à tous de s’exprimer tout en entretenant l’inventivité et la créativité de chacun. Un bel élément-souvenir de cette période compliquée pour tous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.