On mange quoi à Pâques ?

Si Pâques est une fête chrétienne, ses symboles actuels n’ont pas tous une origine religieuse. Le chocolat, par exemple, pour ne citer que lui… Mais bon, traditionnellement, on sert quoi pour le repas pascal ?

L’agneau pascal

L’agneau est indissociable de Pâques, fête chrétienne qui commémore la résurrection du Christ. En effet, c’est le plat traditionnellement servi ce jour-là. Et les façons de le cuisiner ne manquent pas : navarin, gigot, mais aussi boulettes ou tajine…

>> Quelles recettes d’agneau pour Pâques ?

Le lämmele

Aussi appelé lamala ou Osterlammele, le gâteau en forme d’agneau est une spécialité alsacienne confectionnée à ce moment-là. Elle servait notamment à écouler les oeufs stockés pendant le Carême, la période de 40 jours qui précède Pâques et où on se privait (notamment) d’oeufs et de mets « riches ».

>> Toutes les recettes pour confectionner un lämmele

Des hot cross buns

Les hot cross buns sont des brioches anglaises, surmontées d’une croix, qu’on prépare pour le vendredi saint (2 jours avant Pâques).

Une torta pasqualina

La torta pasqualina est une tourte fourrée, un peu comme un pâté en croûte. Elle est constitué de farce à base d’épinards, d’oeufs durs et d’une croûte feuilletée.

Voilà pour les traditions. Mais il existe tout un tas d’autres recettes pour l’occasion, certes moins traditionnelles, mais qui ne manquent vraiment pas d’originalité ! Gâteaux, oeufs en chocolat à faire soi-même, sablés et autres..

>> Voir toutes les recettes de Pâques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.